Critique par le blasphème


Articles publiés dans cette rubrique

mercredi 19 septembre 2012
par  Amitié entre les peuples

Encadrer la critique pour empêcher le blasphème contre la religion ? C Delarue

Encadrer la critique pour empêcher le blasphème contre la religion ?
« Pour critiquer efficacement des textes religieux ou autres, il y a deux conditions préalables à remplir :- les avoir lus (critique interne). - savoir les replacer dans leur contexte historique (critique externe). » dixit F (...)

mardi 18 septembre 2012
par  Amitié entre les peuples

Le « délit de blasphème » n’a pas sa place dans la République ! Dimanche 16 Septembre 2012 P Le Néouannic et A Corbière.

Le « délit de blasphème » n’a pas sa place dans la République ! Dimanche 16 Septembre 2012
Pascale Le Néouannic et Alexis Corbière
Nous dénonçons la volonté de la part de certains groupuscules violents de salir la Fête de l’Humanité et de rétablir une sorte de « délit de blasphème » absolument (...)

lundi 2 janvier 2012
par  Amitié entre les peuples

A Philippe Bilger, blasphémer est parfois nécessaire, en abuser c’est perdre un temps précieux aux autres combats. C Delarue

A Philippe Bilger, blasphémer est parfois nécessaire, en abuser c’est perdre un temps précieux aux autres combats.
C’est là ma réponse à « Comment le blasphème est devenu tendance » de- Philippe Bilger (http://www.marianne2.fr/) ou sur son blog Justice au singulier : Le conformisme du blasphème
Le (...)

lundi 2 janvier 2012
par  Amitié entre les peuples

Irlande : la loi sur le blasphème conforte l’extrémisme religieux. B Hervieu

Irlande : la loi sur le blasphème conforte l’extrémisme religieux.
Benoît Hervieu
Le blasphème est désormais passible de 25.000 euros d’amende. La scène se passe un soir, dans un pub dublinois. Vous alliez trinquer aux beautés du Connemara et aux mânes de James Joyce quand patatras, la pinte de stout (...)

vendredi 2 décembre 2011
par  Amitié entre les peuples

Brûler et uriner sur le Coran : E. Rojas Abbate ne voulait pas susciter hostilité ou rejet de nature à provoquer la discrimination, la haine ou la violence à l’égard des musulmans.

BLASPHEME
suite de : M Choukri, le racisme n’est pas le blasphème « Coran brûlé » http://blogs.mediapart.fr/blog/christian-delarue/010111/m-choukri-le-racisme-nest-pas-le-blaspheme-coran-brule?
o
Brûler et uriner sur le Coran : E. Rojas Abbate ne voulait pas susciter hostilité ou rejet de nature à (...)

Brèves

8 janvier 2017 - Ni kippa, ni voile, ni autre signe religieux ostensible à l’Assemblée Nationale

Ni kippa, ni voile, ni autre signe religieux ostensible à l’Assemblée Nationale