Intégristes réhabilités, préservatifs, avortement : Benoît XVI, ce Pape qui dérange

mercredi 25 mars 2009
par  Amitié entre les peuples
popularité : 8%

Intégristes réhabilités, préservatifs, avortement : Benoît XVI, ce Pape qui dérange

http://www.ladepeche.fr/

DDM

Une déclaration, une polémique, une mise au point...Après le préservatif, l’avortement. En Angola, le pape Benoît XVI a dit fermement « non » à la promotion de l’avortement, qui menace « les fondements mêmes de la société ».

Benoît XVI ne dit pas autre chose que son prédécesseur. Mais il n’a ni le charisme ni le sens de la communication de Jean Paul II. Sa déclaration du 17 mars s’inscrit dans une longue série de « petites phrases » maladroites et mal perçues (lire ci-dessous).Le nouveau pape sème le trouble jusque dans les rangs des catholiques.

« ça donne une image de l’Église très négative. Ce n’est pas facile à porter. Les chrétiens de base en ont marre », déplore justement un de ces « chrétiens de base » toulousain. Au nom de l’évêché de Toulouse, Olivier de Germay, vicaire épiscopal, fait le tri entre les positions de l’Église et les déclarations du pape : condamnation sans condition de l’excommunication de la mère de famille brésilienne, promotion « d’une sexualité plus humaine » face à l’usage de préservatifs qui ne protègent que des conséquences de l’épidémie de sida sans s’attaquer à ses sources, et bienveillance à l’égard du pape « qui n’avait pas eu connaissance des propos négationnistes de Williamson quand il a levé son excommunication ».

Déléguée diocésaine de pastorale familiale de Toulouse avec son mari Emmanuel, Michèle Crosnier souligne : « l’Église nous appelle à l’amour dans le couple
[…] mais être responsable c’est être responsable de la vie des autres. Si le préservatif est le seul moyen pour éviter de les contaminer, alors oui, il faut l’utiliser car c’est la vie humaine qui compte ». Les évêques de France ne suivent pas comme un seul homme le chef de l’Eglise. Celui de Cahors a dit « comprendre » l’émotion suscitée par l’excommunication de la mère brésilienne. « Pourquoi ajouter de la sévérité à tant de souffrance ? » s’est-il interrogé. Sur un ton nettement plus virulent, six religieux de Tarbes, dont cinq prêtres ouvriers, ont distribué un texte à leurs ouailles : « Evoquer la loi de Dieu, c’est une mascarade. Un peu d’humanité, s’il vous plait ! » Benoît XVI a assurément des partisans. Prêtre à Grenade, en Haute-Garonne, malheureux de voir les églises se vider, Hervé du Plessis est du nombre. Ses fidèles sont ébranlés par les propos du pape, ils en parlent : « On l’a entendu au 20 heures ! Mais ont-ils le recul nécessaire ? » Le prêtre lâche en vrac ses fermes convictions : « Le pape montre le chemin général de la sainteté ; à chacun de se donner les moyens de tendre vers cet idéal », « L’Eglise ne changera pas un iota de son enseignement puisqu’elle y croit ! Elle n’a pas pour vocation de plaire aux gens, le pape ne peut pas galvauder le message de l’Evangile. C’est sa mission ! Il ne va pas dire : allez-y, divorcez comme vous changez de chemise ! » Paul-Marie, Toulousain, jeune dominicain, soutient que le pape, en France, est « présumé coupable », qu’on fait preuve à son égard de « malveillance » : « Il n’a jamais dit qu’il interdisait aux malades du sida de porter un préservatif lors de leurs rapports sexuels ! En Afrique, d’ailleurs, les associations catholiques sont les plus nombreuses à lutter, efficacement, contre le sida. De la même façon, nous nous battons contre l’avortement mais nous accompagnons et nous aidons les femmes qui en sont victimes ! »
B. DV. et Ph.B.

http://www.ladepeche.fr/article/2009/03/22/580428-Integristes-rehabilites-preservatifs-avortement-Benoit-XVI-ce-Pape-qui-derange.html?allcontrib=1

Ce curé du Lot excomunie le pape

Excommunié, ni plus ni moins ! Symboliquement, on s’en doute, mais il l’a fait. Le père Gérard Bessière, 81 ans, de Luzech dans le Lot, est « entré en résistance ». Il est l’auteur d’une lettre qui fait le tour du monde de la Toile. Son titre : « J’ai excommunié Benoît XVI ». Que reproche-t-il au pape ? Il explique : « j’ai excommunié Benoît XVI alors que lui venait de lever l’excommunication des évêques inbtégristes. Depuis fin janvier, j’ai cessé de nommer l’évêque de Rome dans la prière eucharistique. Pendant la messe, je fais une parenthèse ». Il ajoute : « Dans les églises anciennes, quand il avait des chamailleries, on cessait de faire mention pendant la messe des camarades avec lesquels on était en pétard ».


Brèves

1er avril - https://www.facebook.com/amitieentrelespeuples...

https://www.facebook.com/amitieentrelespeuples/?__tn__=kC-R&eid=ARAlE0j62Ov1p020U6t2MdIVfzLy (...)

30 août 2016 - Le sexo-séparatisme est une ségrégation sexuelle contraire à l’égalité entre hommes et femmes

Le sexo-séparatisme est une ségrégation sexuelle contraire à l’égalité entre hommes et femmes - (...)

26 janvier 2016 - QUESTION TEXTILE : NOTIONS ESSENTIELLES

QUESTION TEXTILE : NOTIONS ESSENTIELLES
http://amitie-entre-les-peuples.org/Question-textile-etat-d