Les trois approches de la corruption dans « La démocratie corruptible » de P Lascoumes.

mardi 3 septembre 2013
par  Amitié entre les peuples
popularité : 4%

Les trois approches de la corruption dans « La démocratie corruptible » de Pierre Lascoumes.

http://www.repid.com/Une-democratie-corruptible.html

Il y a d’abord, de façon générale, la référence à un abus de fonction pour satisfaire un intérêt privé. Il importe de préciser. Pierre Lascoumes propose d’approfondir au travers de trois critères : les normes juridiques, l’intérêt général, les règles d’un marché.

1) L’existence de normes juridiques permet de pointer des transgressions qui sont autant d’abus pour un gain direct ou indirect. Le Code Pénal les rassemble sous le titre « Atteintes à la probité publique ». Elles sont commises par des agents publics.

2) Le « clientélisme » vise des des pratiques qui heurtent l’intérêt général et les principes démocratiques, notamment celui de l’égalité entre les citoyens. Le lobbying, quoique toléré, se rattache à une démarche corruptive fondée sur le clientélisme. Le pantoufflage des hauts fonctionnaires entre le privé et le public participe d’une exclusion de certains et d’une confusion privilégiée de pouvoirs pour une petite minorité.

3) La troisième approche est économique et fonctionnaliste. Elle repère le pouvoir de monnayer son espace de liberté par un agent public.

Le plus interressant est son double constat de la réprobation de la corruption et de sa tolérance relative fondée globalement sur le pragmatisme.

Il y a aussi selon les cultures des groupes sociaux, une difficulté à percevoir pareillement la limite !

CD


Brèves

27 avril 2019 - UE : Refus du travaillisme - RTT 30H hebdo

UE : Refus du travaillisme - RTT 30H hebdo
https://www.facebook.com/groups/331158090917542/

30 mai 2010 - TravaillismExit - RTT partout en Europe !

TravaillismExit - RTT partout en Europe !
https://www.facebook.com/events/1730316523900013/