MRAP / Laver les taches brunes sur le Conseil de l’Europe

mercredi 25 septembre 2013
par  Amitié entre les peuples
popularité : 15%

MRAP
Laver les taches brunes sur le Conseil de l’Europe

Alors que les groupes nazis tuent en Grèce ou en Hongrie, la présence de leurs représentants au sein des instances européennes devient insupportable.
Le génocide des Juifs , des Tziganes, des homosexuels est inscrit dans la mémoire douloureuse du continent européen. La résurgence des thèses qui ont conduit au pire devient alors insupportable et impose de chasser du Conseil de l’Europe, Eleni Zaroulia et Tamas Gaudi-Nagy membres de deux organisations, grecque et hongroise, de type nazi.

A cet effet le MRAP a adressé le courrier suivant aux 17 représentants titulaires de la France au sein de l’Assemblée du Conseil de l’Europe.

Le MRAP attend des représentants de la France une intervention énergique pour mettre fin à cette injure faite aux victimes d’une page tragique de notre histoire, à cette menace sur l’avenir que représente la négation des valeurs d’égalité, à plus forte raison dans une institution à l’origine de la Convention Européenne des Droits de l’Homme.

Paris, le 24 septembre 2013.

xx

Les nostalgiques du Nazisme tuent en Europe. Le rappeur grec Pavlos Fyssas a été assassiné par un militant de l’organisation « Aube Dorée ». Ce crime raciste qui indigne les démocrates européens s’est nourri du terreau entretenu par les formations néo-nazi qui sévissent en Europe.

Le MRAP s’indigne de la présence au sein des institutions européennes des idéologies qui arment le bras des tueurs. Eleni Zaroulia du parti « Aube Dorée » et Tamas Gaudi-Nagy du parti Jobbik sont les représentants de deux formations dont les sections para-militaires, terrorisent les populations immigrées, les Rroms, les réfugiés.

Les milices du Jobbik s’inspirent de la symbolique du parti des « Croix Fléchées » responsable de l’extermination des Juifs et des Tsiganes de Hongrie pendant la seconde guerre mondiale. Tamar Gaudi-Nagy a publiquement mis en cause la véracité d’Auschwitz et évoqué une liste de juifs qui « mettent en cause la sécurité nationale ». Elena Zarouia qualifie les immigrés de sous-hommes tandis que son parti les martyrise dans les rues d’Athène ou procède à des lectures publiques des protocoles des sages de Sion sur les bancs du parlement Grec.

Le MRAP considère que ces tâches brunes dans une institution européenne ne sont plus acceptables, le MRAP sollicite votre intervention pour que Madame Zaroulia et Monsieur Gaudi-Nagy soient exclus du Conseil de l’Europe.

Dans l’attente de votre réponse, veuillez agréer, Monsieur le Représentant, Madame la Représentante, l’expression de nos meilleurs sentiments antiracistes.

http://www.mrap.fr/international/laver-les-taches-brunes-sur-le-conseil-de-l2019europe