STOP aux très gros revenus - Imposons un plafond. C Delarue

samedi 29 janvier 2011
par  Amitié entre les peuples
popularité : 4%

Brider les revenus des dirigeants en Europe sur un multiplicateur du revenu minimal de civilisation.

STOP aux très gros revenus ! Imposons un plafond !

Il faut stopper la spirale infernale.

Mars 2009

Puisque même les patrons et la droite s’émeuvent des excès des rémunérations des grands patrons alors enfonçons le clou.

I - REVENU MINIMAL DE CIVILISATION POUR UNE EUROPE SOCIALE

Il faut d’abord repérer un revenu minimal permettant de vivre correctement, ce qui dépend beaucoup du type d’accès aux biens via les prix du marché ou via les tarifs catégoriels des services publics. L’accès gratuit pour les plus démunis a des biens et services modifie le
niveau requis du revenu minimal pour vivre.

Il s’agit explique Michel Husson (2005) d’élaborer une règle commune et en même temps adaptée à des réalités économiques certes très différenciées. Il donnerait un contenu concret à ce droit à une « rémunération décente » depuis longtemps énoncé, par exemple par la Convention n°131 de l’OIT, qui date de 1970. On peut imaginer poursuit Michel Husson un système articulé d’indexation, qui pourrait par exemple être formulé ainsi : un salaire minimum égal à 50 % du PIB par tête, et un revenu minimum égal à 75 % de ce salaire minimum. Un tel système renverserait la logique de la dégringolade libérale, où l’austérité salariale se répercute en cascade sur les bas salaires et sur les revenus sociaux. En outre, l’indexation au PIB par tête équivaut à une indexation sur la productivité qui garantirait la progression des bas revenus et pousserait vers le haut l’ensemble des salaires, ce qui, soit dit en passant, soutiendrait la demande et l’emploi. Ce principe général pourrait évidemment être appliqué selon des modalités diversifiées, combinant un salaire minimum légal interprofessionnel et des minima conventionnels de branche.

http://www.alencontre.org/France/EuropeSalMinHusson.htm

En 2009, un tel revenu irait de 800 euros à 1500 euros suivant les pays et le niveau moyen des prix des biens et services utiles pour vivre. En France, un salaire de 3000 euros permet en province de conserver un résidu de fin de mois sans doute fort modeste mais qui cependant sort
son titulaire de la condition de prolétaire, c’est à dire celui qui non seulement doit vendre sa force de travail pour vivre mais doit aussi épuiser ce salaire dans le mois pour la reproduction de la force de travail . C’est un critère important pour juger la politique salariale d’un pays. En cas d’entretien d’une famille cette somme doit être plus élevée si un seul salaire fait vivre le foyer. On peut penser que dans la plupart des pays d’Europe et même au Japon et aux USA un cadre peut vivre très confortablement avec 4500 euros par mois. Il ne s’agit cependant pas d’imposer une telle somme à tous les dirigeants.

II - POSITION ET REPÈRES POUR 2009 EN FRANCE :

Des remarques de base...
1500 euros pour vivre chichement, 2 X 1500 (soit 3000 euros) pour vivre aisément , 3 X 1500 (soit 4500 euros) pour vivre très très confortablement y compris dans les pays à « prix élevés » des biens et services : résidence principale et secondaire, 4X4, voyages, etc...

...à la position d’ATTAC
Une session de l’Université d’ATTAC a préconisé d’ "instaurer un éventail maximum des revenus de 1 (niveau du SMIC à temps plein) à 5 (pour les plus hauts revenus)

* Avec le SMIC actuel : 1300 x 5 = 6500 euros

* Avec un SMIC réévalué de 1500 euros x 5 = 7500 euros

Osons le dire
Pour certains très hauts revenus supérieur à 30 000 euros par mois que cela est impensable sans mesure palpable par rapport aux niveaux de rémunération et aux modes de vie de l’immense majorité de l’humanité y compris dans les pays capitalistes les plus développés . Que fait un PDG de ses 60 000 euros par mois ? Il faut aussi voir que c’est du vol ! Un vol légal bien pire que la fraude misérable d’en-bas ! Un vol aggravé quand les rémunérations des PDG augmentent alors que leurs entreprises subissent des faillites et des licenciements.

III - POLITIQUE TRANSITOIRE DES REVENUS ; REPERER LES CATEGORIES DE HAUTS DIRIGEANTS EN EUROPE

On n’arrivera pas à la position d’ATTAC sans transition, puisque des très riches doivent subir un fort « appauvrissement » contraint (sic) d’où cette proposition.

Cette politique suppose aussi une fiscalité redistributive qui ponctionne les très riches en plus du développement des services publics et de la Sécurité sociale. Ce volet n’est pas ici abordé.

Après les indications sur les revenus nécessaires pour vivre correctement et aisément, il faut repérer les types de dirigeants : les élus, les hauts fonctionnaires, les ministres, les PDG et autres grands patrons n’ont pas les mêmes niveaux de hauts revenus. D’un pays à l’autre ces revenus changent. Les niveaux de vie sont aussi différents.

1 ) Pour les PDG des sociétés transnationales

Les revenus pharaoniques de certains sont inadmissibles, intolérables, une incitation à la révolte des défavorisés comme de ceux qui plaident pour un monde juste, sans de tels excès. Ce qui est volé par ceux d’en-haut les riches est perdu pour les exclus de ceux d’en-bas qui sont dans le besoin vital pour vivre. Il faut réduire massivement leurs revenus monétaires partout dans le monde. Aucun pays ne doit pouvoir toléré des revenus mensuels supérieur à 13 000 euros.
Ils disposent par ailleurs en général d’un patrimoine important qui devrait être imposé.

La norme des 13 000 euros maxi vaut pour les stars et les sportifs de haut niveau.

2 ) Pour les Hauts fonctionnaires

Cette étude comparative montre que le salaire des hauts fonctionnaires français n’est pas très élevé par rapport à leurs collègues des autres pays. Ce n’est pas une raison pour les augmenter. Ce sont les autres revenus des hauts fonctionnaires qu’il faut baisser.

Quel haut fonctionnaire européen serait limité dans ses fonctions et son niveau de vie sans avoir plus de 10 000 euros par mois ?

http://www.syndim.net/Public/Etudes/ocde.pdf

Etat néolibéral, République bananière et pantouflage au sommet.

http://amitie-entre-les-peuples.org/spip.php?article672

3) Pour les élus

Pas d’élus « Rolex » à plus de 10 000 euros par mois !

http://amitie-entre-les-peuples.org/spip.php?article692

Christian Delarue
CA d’ATTAC France


Brèves

27 avril 2019 - UE : Refus du travaillisme - RTT 30H hebdo

UE : Refus du travaillisme - RTT 30H hebdo
https://www.facebook.com/groups/331158090917542/

30 mai 2010 - TravaillismExit - RTT partout en Europe !

TravaillismExit - RTT partout en Europe !
https://www.facebook.com/events/1730316523900013/