Un monde multipolaire en construction - Gr « Cultures » du CS d’ATTAC

mercredi 2 février 2011
par  Amitié entre les peuples
popularité : 7%

Un monde multipolaire en construction

le 2 février 2011

Pour le Forum Social Mondiale de Dakar, le groupe « Cultures » du Conseil Scientifique d’ATTAC a rédigé un dossier sur le thème de « la construction d’un monde multipolaire ».

Le texte de présentation et les intitulés des contributions sont ci-après.

Voir aussi : Le site du FSM 2011 : http://fsm2011.org

Présentation

Il n’y a pas de fatalité. Face au rouleau compresseur du système néo-libéral et de ses crises cycliques, la « révolution du jasmin » qui se déroule en Tunisie, pays opprimé depuis plusieurs décennies, est une victoire décisive. Ainsi, peut se concrétiser pour tous les peuples l’espoir d’inverser la tendance destructrice dominante. Au carrefour des Suds, c’est une onde de choc à la fois panarabe et panafricaine qui peut conjurer les réactions intégriste et nationaliste.

D’une manière générale, l ’actualité qui prévaut en Egypte, en Côte d’Ivoire...et ailleurs montre que la démocratisation des pays est étroitement liée à celle des relations internationales. Celles qui s’imposent entre autres sous des formes impérialiste et/ou néocoloniale au Conseil de sécurité de l’ONU, au FMI, dans la coopération Afrique-France et l’Union européenne. En Amérique latine, la contribution à la création d’un monde multipolaire se conjugue avec l’exercice d’une démocratie inclusive voire avec la constitution d’Etats plurinationaux (Bolivie, Equateur).

De même, résultante des nuisances de l’oligarchie politico-financière et de la droite nationaliste, la transition autoritaire que subit la France - ainsi que d’autres pays européens tels l’Italie, la Hongrie...- ne pourra valablement être écartée en l’absence d’harmonisation des relations de la France et de l’Union européenne avec le reste du monde. Dans la France métropolitaine, la constitution d’un altermondialisme intérieur s’avère l’une des conditions principales au dépassement de l’autocratie et au-delà d’un Etat-nation sclérosé, devenu un carcan pour la communauté nationale.

Abolition du néo-colonialisme et de la xénophobie d’Etat, pluricitoyenneté, diversité et décentralisation culturelles, francophonie de progrés,...tels sont quelques-uns des principes refondateurs du pacte républicain, pour qu’il soit en concordance avec l’évolution du monde.

Ce processus de démocratisation nécessite la mise en place d’un dialogue interculturel en forme qui intègre les référentiels et systèmes de valeurs des civilisations et catégories discriminées sur la scène sociale. Place aux sagesses des peuples, pour pondérer avec les forces de l’écologie et des sciences sociales l’essor d’un capitalisme cognitif destructeur.

Le FSM de Dakar , ce rendez-vous historique des peuples du Sud et du Nord, doit être l’occasion privilégiée pour décliner cette dynamique fraternitaire, source d’émancipation.

Contributions sur le site CEDETIM

http://www.reseau-ipam.org/spip.php?article2289


Brèves

27 avril 2019 - UE : Refus du travaillisme - RTT 30H hebdo

UE : Refus du travaillisme - RTT 30H hebdo
https://www.facebook.com/groups/331158090917542/

30 mai 2010 - TravaillismExit - RTT partout en Europe !

TravaillismExit - RTT partout en Europe !
https://www.facebook.com/events/1730316523900013/